Archives de catégorie : Ateliers

Compte-rendu de la neuvième séance de l’atelier REPPaMa (15.10.2020)

Le 15 octobre 2020 a eu lieu à l’Ined le neuvième atelier du REPPaMa, au cours duquel deux communications ont été présentées.

Kanako Takeda, doctorante en sociologie à l’EHESS et au Centre Georges Simmel a évoqué les « Anticipations parentales dans les couples transnationaux franco-japonais : analyse des impacts sur la (re)configuration des rapports conjugaux », à partir d’une recherche menée en master et poursuivie en doctorat.

Elle s’est appuyée sur vingt-trois entretiens biographiques semi-directifs auprès de femmes japonaises qui ont grandi au Japon mais résident en France, et qui sont en couple avec un Français ayant quant à lui grandi en France. Kanako Takeda a interrogé le choix de la France comme lieu de résidence de ces couples franco-japonais et elle a montré que le bien-être de la famille ou future famille est un critère déterminant dans cette décision. La France est perçue comme un environnement avantageux pour les femmes, leur permettant d’élever des enfants tout en travaillant alors que le Japon est présenté, au contraire, comme peu propice pour concilier carrière professionnelle et maternité. La chercheuse s’est ensuite intéressée aux reconfigurations du lien conjugal et des rôles familiaux qu’entrainent l’installation en France et le fait d’y fonder une famille. Pour ce faire, elle a distingué quatre types de parcours des femmes japonaises en distinguant le lieu de rencontre, le lieu de cohabitation au début de couple et le projet conjugal et parental. Elle a souligné que les femmes qui parlent français avant de migrer s’insèrent facilement dans le marché du travail, mais que l’organisation domestique et l’emploi du temps des enfants restent prioritaires. Celles qui ne parlaient pas français avant d’émigrer ont beaucoup de mal à trouver un emploi, ce qui affecte les relations conjugales et génère des asymétries avec leur conjoint. Alors que les travaux sur la migration féminine mettent souvent en évidence l’ébranlement des normes de genre qu’elle provoque, Kanako Takeda a décrit le paradoxe entre un projet migratoire et familial conçu comme facilitant la réalisation de soi pour les femmes japonaises, et une installation en France qui reproduit ou accentue les asymétries de genre au sein du couple.

La discussion qui s’est suivie a porté sur des enjeux méthodologiques, notamment dans la composition sociale et géographique du panel de femmes interrogées. Le contexte japonais de répartition du travail domestique et reproductif a également été débattu.

Marie-Noëlle Dabestani, doctorante en sciences de l’éducation à Paris 8 et au CIRCEFT-ESCOL, a ensuite présenté une communication intitulée : « Enquêter sur la relation entre école maternelle et familles. Cas d’un « jouet scolaire » et de son cahier introduits au domicile des parents ». Elle a présenté le cadre théorique, méthodologique et certains résultats de sa thèse qu’elle soutiendra en décembre, sur la réussite à l’école maternelle.

Depuis trente ans, l’institution scolaire pense la collaboration entre les familles et l’école comme une condition importante de la réussite des jeunes élèves. Marie-Noëlle Dabestani a étudié l’application de cet objectif de collaboration à partir de deux dispositifs pédagogiques : la cahier de vie, qui présente les activités faites à l’école et qui est ramené à la maison pendant les vacances, au cours desquelles les familles sont invitées à le compléter ; et la mascotte de la casse, qui est ramenée à la maison par les enfants à tour de rôle, avec son cahier dans lequel sont inscrites les activités faites avec cette peluche dans la famille. La chercheuse a mené des entretiens avec 27 mères d’enfants inscrits en maternelle dans des régions rurales, urbaines et industrielles, en zone d’éducation prioritaire ou non. Elle a interrogé des mères de classe supérieure et populaire, et s’est efforcée de conduire l’entretien en feuilletant le cahier de vie ou celui de la mascotte. Elle a aussi sollicité les enfants pour obtenir des précisions sur certaines réponses, lorsqu’ils étaient présents, permettant ainsi d’objectiver les pratiques des mères. Conjointement, elle a réalisé des entretiens avec 25 instituteur·ice·s.

Marie-Noëlle Dabestani a montré la connivence entre les familles à fort capital scolaire et l’école. Les premières se saisissent des deux dispositifs pédagogiques pour montrer l’acculturation de leur enfant aux normes scolaires, tandis que les instituteur·ice·s se tournent prioritairement vers les parents de classe supérieure pour faire fonctionner le système de la mascotte. Pour les familles de milieu populaire, ce « discours silencieux » de l’école peut au contraire être perçu comme un obstacle, car la dissociation entre le temps de l’école et celui de la maison est au contraire valorisée ; et les enseignant·e·s ont davantage tendance à tenir les familles populaires à l’écart de ces dispositifs pédagogiques.

Les participant·e·s de l’atelier sont revenu·e·s sur les enjeux méthodologiques de cette présentation, à travers le dispositif d’entretien dont le caractère novateur a été souligné. La discussion a aussi porté sur d’autres aspects de la thèse de Marie-Noëlle Dabestani, et notamment sa dimension socio-historique, à travers l’évolution du discours pédagogique et institutionnel sur la collaboration entre l’école et les parents.   

Atelier du RePPaMa : prochaine séance le 26 novembre 2020

Nous avons le plaisir de vous convier à notre neuvième atelier du Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités – REPPaMa qui aura lieu le jeudi 15 octobre 2020 de 14h00 à 16h30 à l’Ined, salle 1080 (9 cours des Humanités, 93322 Aubervilliers. Métro Front Populaire).

Dans le cadre de cet atelier, nous aurons le plaisir d’écouter les présentations de Virginie Loizeau et d’Aden Gaide.

Virginie Loizeau (doctorante en sociologie à Rennes 2) présentera une communication intitulée : Maladie respiratoire chronique de l’enfant et dimension genrée des rôles parentaux : le cas de la mucoviscidose

Aden Gaide (doctorant en sociologie à Sciences Po) présentera une communication intitulée : Quand son enfant devient parent pendant ses études supérieures. Ce que les réactions des parents révèlent de leur rapport aux études de leur enfant (indisponible)

Myriam Chatot (postdoctorante en sociologie à l’IRISSO) présentera une communication intitulée : Enquêtes confinées – Enjeux méthodologiques de l’enquête à distance

Latelier aura lieu par visioconférence. Si vous souhaitez assister à l’atelier par Zoom, merci de remplir le formulaire dédié afin d’obtenir le lien de la réunion.

Programmation 2020-2021 des ateliers sur Calenda

Atelier du RePPaMa : prochaine séance le 15 octobre 2020

Affiche du neuvième atelier

Nous avons le plaisir de vous convier à notre neuvième atelier du Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités – REPPaMa qui aura lieu le jeudi 15 octobre 2020 de 14h00 à 16h30 à l’Ined, salle 1080 (9 cours des Humanités, 93322 Aubervilliers. Métro Front Populaire).

Dans le cadre de cet atelier, nous aurons le plaisir d’écouter les présentations de Kanako TAKEDA et de Marie-Noëlle DABESTANI.

Kanako Takeda (doctorante en sociologie à l’EHESS, Centre George Simmel) présentera la communication suivante : Anticipations parentales dans les couples transnationaux franco-japonais – Analyse des impacts sur la (re)configuration des rapports conjugaux

Marie-Noëlle Dabestani (doctorante en sciences de l’éducation à
Paris 8, CIRCEFT-ESCOL) présentera la communication suivante : Enquêter sur la relation entre école maternelle et familles. Cas d’un « jouet scolaire » et de son cahier introduits au domicile des parents

L’atelier aura lieu en présentiel et par visioconférence. Le nombre de places en présentiel étant limité, merci de nous informer de votre intention d’assister à l’atelier en personne par mail. Si vous souhaitez assister à l’atelier par Zoom, merci de remplir le formulaire dédié afin d’obtenir le lien de la réunion.

Programmation 2020-2021 des ateliers sur Calenda

Atelier du RePPaMa : prochaine séance reportée

REPORTE

Nous avons le plaisir de vous convier à notre neuvième atelier du Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités – REPPaMa qui aura lieu le jeudi 26 mars 2020 de 14h00 à 16h30 à l’Ined, R19 (RDC) (9 cours des Humanités, Campus Condorcet à Aubervilliers, M12 Front Populaire).

Dans le cadre de cet atelier, nous aurons le plaisir d’écouter les présentations d’Aden Gaide et Nouri Rupert.

Aden Gaide (doctorant en sociologie à Sciences Po Paris, Observatoire sociologique du changement) nous fera une présentation basée sur son enquête doctorale : Quand son enfant devient parent pendant ses études supérieures. Ce que les réactions des parents révèlent de leur rapport aux études de leur enfant

Nouri Rupert (postdoctorant en sociologie à l’Université d’Angers, ESO-CNRS) nous fera une présentation basée sur sa thèse : Les normes de parentalités hégémoniques à l’épreuve des familles transnationales – Circulation de femmes-mères franco-marocaines entre le Maroc et la France.

Appel à communication – Ateliers RePPaMa 2019-2020

Le Réseau Pluridisciplinaire sur les Paternités et les Maternités (RePPaMa) cherche des intervenant.es pour ses ateliers de 2019-2020, qui auront lieu à l’INED (Paris). Durant ces ateliers, deux intervenante.s disposent de 45 minutes chacun.e  pour présenter leurs recherches et/ou effectuer une communication et/ou soulever des points de méthodologie. Chaque communication sera suivie d’une discussion d’une trentaine de minutes avec le public présent. Ces ateliers sont une occasion d’échanges dans un cadre bienveillant entre jeunes chercheur.euses travaillant sur les maternités et/ou les paternités appartenant à différentes disciplines des sciences humaines.

Si vous souhaitez intervenir, nous vous invitons à proposer une proposition de communication d’une page ou deux (au format PDF, ou traitement de texte comme Word ou OpenOffice) sur les thématiques des paternités et des maternités, à l’adresse suivante : reppama.contact@gmail.com. Le titre devra prendre la forme : RePPaMa2019 – Prénom Nom – Titre de la communication.

 Les dates d’ateliers pour 2019-2020 sont les suivantes :
– 24 octobre 2019
– 5 décembre 2019
– 26 juin 2020

Pour en savoir plus

Atelier du RePPaMa : prochaine séance le 13 juin 2019

Nous avons le plaisir de vous convier à notre huitième atelier du Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités – REPPaMa qui aura lieu le jeudi 13 juin 2019 de 14h00 à 16h30 à l’Ined, salle 42 (rez-de-jardin) (133 boulevard Davout 75020 Paris métro : Porte de Bagnolet, Tram: Marie de Miribel).

Dans le cadre de cet atelier, nous aurons le plaisir d’écouter les présentations d’Alexie Geers et Anaïs Mary.

Alexie Geers (Docteure de l’EHESS et chercheuse
associée au CEREP de l’Université de Reims) nous présentera son travail de thèse intitulé : Être une mère moderne : la maternité dans Marie-Claire en 1954
 
Anaïs Mary (Doctorante en sociologie, Université Paris Descartes au Cerlis) nous présentera sa recherche doctorale en cours : Expériences plurielles du cancer comme reflets des clivages autour des garants de l’équilibre des enfants (résumé)
 
Nous vous invitons également à consulter notre appel à communication pour le deuxième colloque du RePPaMa « La fabrique des parents » sur la parentalité.
 

Atelier du RePPaMa : prochaine séance le 7 mars 2019

Nous avons le plaisir de vous convier à notre septième atelier du Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités – REPPaMa qui aura lieu le jeudi 7 mars 2019 de 14h00 à 16h30 à l’Ined, salle 111 (133 boulevard Davout 75020 Paris métro : Porte de Bagnolet, Tram: Marie de Miribel).

Dans le cadre de cet atelier, nous aurons le plaisir d’écouter les présentations d’Alexandra PIESEN et Benoît HACHET.

Alexandra PIESEN (Docteure en sociologie à l’Université Paris Descartes- Chercheure associée au Cerlis) nous présentera son travail de thèse intitulé : Être parent solo: un exercice d’équilibriste au quotidien?
 
Benoît HACHET (Prag EHESS, IRIS) abordera son travail de thèse intitulé : Refaire famille en situation de résidence alternée
 

Atelier du REPPaMa : prochaine séance le 29 novembre 2018

Nous avons le plaisir de vous convier à notre sixième atelier du Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités  qui aura lieu le 29 novembre 2018 de 14h00 à 16h30 à l’Ined, salle 136 (133 boulevard Davout 75020 Paris, métro : Porte de Bagnolet, tram : Marie de Miribel)

Dans le cadre de cet atelier, nous aurons le plaisir d’écouter les présentations d’Inès TAIAB et Maya PALTINEAU.

Inès TIAB (pré-doctorante en sociologie ENS-EHESS) nous présentera son travail de mémoire intitulé : Construire la mythologie du soi-mère sur Instagram

Maya PALTINEAU (Chercheure associée au CRIDIS, à l’Université de Louvain) abordera sa recherche intitulée : La parentalité sur les réseaux sociaux

Rappel : Nous cherchons des communiquant.e.s. pour les prochain ateliers qui se dérouleront entre novembre 2018 et juin 2019. N’hésitez pas à consulter notre page « appel à communication permanent » pour en savoir plus.

Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités – REPPaMa

Myriam Chatot (doctorante en sociologie, EHESS)
Anaïs Mary (doctorante en sociologie, Paris Descartes)
Alexandra Piesen (docteure en sociologie, Paris Descartes)
Marine Quennehen (doctorante en sociologie, EHESS)

Atelier du REPPaMa : prochaine séance le 21 juin 2018

Nous avons le plaisir de vous convier à notre cinquième atelier du Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités – REPPaMa qui aura lieu le 21 juin de 14h00 à 16h30 à l’Ined, salle 136. 

Dans le cadre de cet atelier, nous aurons le plaisir d’écouter les présentations de Rose-Myrlie Joseph et Chloë Cottrell.
 

Rose-Myrlie Joseph, (Docteure en sociologie et en études de genre, membre du Laboratoire de Changement Social et Politique de
L’université Paris-Diderot (LCSP – Paris 7)) – Parentalité en migration : une réactualisation des vieilles pratiques ?

Chloë Cottrell, (Doctorante en civilisation britannique contemporaine à l’Université de Tours (ICD))Être un jeune père : témoignages de jeunes pères en Angleterre.

Adresse de l’INED :
133 boulevard Davout 75020 Paris
M
étro : Porte de Bagnolet, Tram: Marie de Miribel
Nous cherchons des communiquant.e.s. pour les prochain ateliers qui se dérouleront entre septembre 2018 et juin 2019

Durant ces ateliers, deux intervenant.e.s disposeront de 45 minutes chacun.e pour présenter leurs recherches et/ou effectuer une communication et/ou soulever des points de méthodologie. Chaque communication sera suivie d’une discussion d’une trentaine de minutes avec le public présent.
Pour organiser au mieux les prochaines séances, nous vous invitons à nous solliciter et à proposer un résumé de communication (au format PDF) sur les thématiques des paternités et des maternités.
Nous souhaitons également, à terme, organiser une journée d’étude. Vous pouvez nous joindre à cette adresse : reppama.contact@gmail.com.
L’objectif de ces ateliers: Ces ateliers et ces journées d’études aborderont notamment les représentations et pratiques liées à la parentalité, aux maternités et paternités – d’un point de vue biologique, légal et/ou social – dans des contextes géographiques, historiques, économiques, sociaux, culturels différents. « Être père » ou « être mère » renvoie à une multitude de pratiques, d’enjeux, de définitions suivant les espaces, les époques et les groupes sociaux. Comment hommes et femmes s’approprient-ils les identités parentales et quelles sont les positions assignées à chacun des deux sexes dans leur rapport à la parentalité ? Quelles sont les manières d’endosser, voire de performer, les rôles perçus comme paternels ou maternels dans une société donnée à un moment donné ?

Nombreuses sont les problématiques liées à l’étude des maternités et des paternités et le REPPaMa souhaite que ces rencontres puissent être pour chacun.e un lieu de réflexion, de débat et d’apprentissage dans une perspective pluridisciplinaire.

Nous souhaitons à la fois  fédérer un réseau structuré de jeunes chercheur.e.s (doctorant.e.s et jeunes docteur.e.s) dans un esprit de pluridisciplinarité et de créer des rendez-vous scientifiques (ateliers et journées d’études) tout au long de l’année.

Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités – REPPaMa
Myriam Chatot (doctorante en sociologie, EHESS)
Alexandra Piesen (docteure en sociologie, Paris Descartes)
Marine Quennehen (doctorante en sociologie, EHESS)

Atelier du REPPaMa : prochaine séance le 26 avril 2018

Nous avons le plaisir de vous convier à notre quatrième atelier du Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités – REPPaMa qui aura lieu le 26 avril de 14h00 à 16h30 à l’Ined, salle 136.

Dans le cadre de cet atelier, nous aurons le plaisir d’écouter les présentations de Constance Schuller et Myriam Chatot.
 

Constance Schuller (Paris 13, IRIS-EHESS), La prise en charge médicale de l’infertilité. – Des conceptions professionnelles normatives du « couple parent » idéal.

Myriam Chatot (EHESS, IRIS et CMH), Des pères empêchés de paternité ? – Engagement professionnel et engagement parental chez les pères.

Adresse de l’INED :
133 boulevard Davout 75020 Paris
M
étro : Porte de Bagnolet, Tram: Marie de Miribel

Atelier du REPPaMa : prochaine séance le 14 décembre 2017

Nous avons le plaisir de vous annoncer la tenue de la troisième séance des ateliers du Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités (REPPaMa) le jeudi 14 décembre de 14h à 16h30 à l’INED (salle 136).

Lors de cette séance, nous accueillerons :
Zoé Yadan, doctorante en sciences de l’éducation (CERLIS) :  « La parentalité à l’épreuve du conseil de discipline au collège »
– Marion Braizaz, docteure en sociologie (CERLIS) : « Devenir mère : une rupture dans le « parcours esthétique » des femmes »

Atelier du REPPaMa : prochaine séance le 1er juin 2017

Nous avons le plaisir de vous annoncer la tenue de la seconde séance des ateliers du Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités (REPPaMa) le jeudi 1er juin de 10h à 12h30 à l’INED (salle 433).

Lors de cette séance, nous accueillerons :

 

Accès :

L’atelier aura lieu le jeudi 1er juin à l’INED, 133 Boulevard Davout, 75020 Paris.
Métro : Porte de Montreuil et Porte de Bagnolet
Tram T3b Marie de Miribel

Contact : reppama.contact@gmail.com

Calenda
Voir le compte-rendu

Atelier inaugural du réseau RePPaMA

Nous avons le plaisir de vous annoncer la tenue du 1er atelier du Réseau d’Études Pluridisciplinaires sur les Paternités et les Maternités (REPPaMa) le vendredi 17 mars de 10h à 12h30 en salle 42 à l’INED, 133 Boulevard Davout, 75020 Paris (Métro : Porte de Montreuil et Porte de Bagnolet ; TramT3b Marie de Miribel).

Lors de cette séance inaugurale, nous accueillerons :
Hélène Breda (Docteure en études cinématographiques et audiovisuelles, Université Paris 13, IRCAV)
« « Tissage narratif » et représentation des rôles parentaux dans les séries télévisées américaines contemporaines. »

Maeli Saidi (Doctorante en sociologie, Université Paris Descartes, CERLIS)
« Résister à la « mère parfaite » : une manière pour la femme responsable d’une famille monoparentale de pouvoir être autonome. »

Voir l’affiche de la journée
Aller au compte-rendu