Membres actuel.le.s du bureau de RePPaMa

Inès Anrich

Doctorante en histoire contemporaine à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et au Centre d’histoire du XIXe siècle, les recherches d’Inès Anrich portent sur l’histoire de la famille, du genre et du fait religieux en France et en Espagne au XIXe siècle. Depuis 2017, elle prépare une thèse sur les conflits familiaux autour des vocations religieuses féminines (France et Espagne, années 1830-années 1900).

Publications
2021, « Captations d’héritages : les enjeux juridiques et judiciaires d’un combat anticlérical (France, 1880-1905) », Revue historique, vol. 698, n°2, p. 365-386.
2021, Avec Anne Unterreiner, « La Fabrique des parents. Devenir et être parent en fonction des contextes géographiques, historiques et culturels. Compte rendu du colloque au Campus Condorcet, Aubervilliers, 6 et 7 février 2020 », Revue des politiques sociales et familiales, vol. 139-140, n°2-3, p. 117-121.

Myriam Chatot

Docteure en sociologie et actuellement post-doctorante à l’IRISSO dans le cadre de la recherche financée par l’ANR “Familles confinées”, les domaines de recherche de Myriam Chatot portent sur les pères au foyer et en congé parental à plein temps et sur l’articulation travail-famille pendant la pandémie de Covid-19 (2020-2021) en France, en Suisse et en Suède.

Publications
2020, « Apprendre à être “père au foyer” – le congé parental à plein temps comme socialisation temporelle », Revue des politiques sociales et familiales, n°135, p. 20-34
2020, « L’articulation travail-famille “au masculin” – des pères empêchés de paternité ? », Les politiques sociales, n° 3-4, p. 30-44
2018, « Le congé parental : une traversée en solitaire ? », Sociologie et sociétés, vol. 5, n°1, p. 21-43
2017, « Profiter des enfants ou s’offrir du temps ? – les conditions auxquelles les pères prennent un congé parental », Revue française des affaires sociales, n°2, p. 229-246
2016, « Homme au foyer : la répartition des tâches domestiques au sein du couple – vers une inversion des rôles ? », Revue des politiques sociales et familiales, Vol. 122, n°1, p. 89-99
2016, avec Caryn Medved, « “Est-ce que c’est vraiment le rôle d’un papa d’être au foyer ?” – Négocier le rôle de parent au foyer quand on est un homme », Négociations, Vol. 25, n°1, p. 55-66
2015, « Affectation des temps et temporalités dans les couples où l’homme est au foyer – une transgression circonscrite », Interventions économiques [en ligne], n°53

Marie-Caroline Compans

Docteure en démographie, Marie-Caroline Compans est actuellement post-doctorante à l’Université de Vienne (Wittgenstein Centre – IIASA, VID, University of Vienna) dans le cadre du projet ERC « BIC.Late » portant sur le report de la fécondité en Europe.  

Publications
2021 , « Late motherhood, late fatherhood and permanent childlessness in France : Trends by educational level and cohorts (1950–1970)», Demographic Research, vol. 45, n°10, p. 329-344.
à paraître, avec Beaujouan E., «De la mise en couple à la première naissance. Le rôle de l’âge à la première cohabitation dans l’entrée en maternité et en paternité», Population.
à paraître, « D’un « problème de santé publique » à un « phénomène de société » ?  Le traitement médiatique des maternités et des paternités tardives en France (2001–2019) », Enfances, Familles, Générations.
2021, « Late mothers and late fathers have a first birth with younger partners », N-IUSSP, 11 Octobre 2021.
2021, « Is it too late to catch up? Comparing female and male fertility changes », PopDigests (Population Europe), 9 September 2021.
2021, « Le déclin de la fertilité : une charge inégalement partagée entre hommes et femmes », The Conversation, July 15, 2021.

Margot Lenouvel

Actuellement doctorante en sociologie rattachée à l’Ined et à Sorbonne Université, Margot Lenouvel réalise sa thèse sur les expériences de la maternité de femmes « en solitaire » (célibataires). Ses thématiques de recherche portent plus généralement sur la sociologie de la famille, des inégalités, des parcours de vie, du genre et des temporalités. 

Anaïs Mary

Anaïs Mary est doctorante en sociologie au sein du laboratoire Cerlis (Université de Paris) sous la direction d’Elsa Ramos. Elle mène une thèse qui a été financée par la Ligue contre le cancer (2017-2020) qui porte sur les redéfinitions des pratiques parentales et des relations mères/enfants à l’œuvre après un cancer maternel.

Publications
2019, Assurer les tâches parentales pendant un cancer : un moyen de rester maîtresse de son existence. Revue française des affaires sociales, vol. 4, 49-71.

Alexandra Piesen

Marine Quennehen

Marine Quennehen est docteure en sociologie (thèse soutenue en 2019 à l’EHESS et financée par l’Ined). Elle a réalisé en 2020 un postdoc dans le cadre de l’ANR WORKLIFE (coordonnée par Anne Lambert) sur l’articulation travail-famille des salarié·es en horaires atypiques puis a été ATER à l’Université de Versailles-Saint-Quentin. Elle réalise depuis octobre 2021 un post-doctorante sur les trajectoires d’hommes sans domicile au CRESPPA-CSU. Ses travaux portent sur les paternités en situation de précarité (prison et centres d’hébergement) mais elle s’intéresse plus largement aux paternités et aux masculinités des hommes issus des classes populaires en interrogeant les vécus parentaux, les trajectoires biographiques et les rapports aux normes de parentalité. Ses recherches s’appuient sur un matériau qualitatif : ethnographie en institution, des entretiens répétés avec des hommes et des entretiens avec différent·es professionel·les (Surveillant·es de prison, conseiller·es d’insertion et de probation, assistant·es sociales·aux, éducateur·trices spécialisé·es, psychologues, psychiatres…).

Publications
à paraitre en décembre 2021, « Paternités cachées, paternités impensées : être père en prison. », Genre, Sexualité et Société, « Intimités en institutions ».
à paraitre en janvier 2022, avec Anne Unterreiner, “Le stigmate de la paternité incarcérée en France : Les tensions normatives des professionnels et des pères en milieu carcéral”, Sociologie
2019, « La paternité s’arrête-t-elle aux portes de la prison ? », Revue française des affaires sociales, 4, p. 73‑96.
2019, « Expérience carcérale et exercice de la paternité : le point de vue de pères détenus », Champ pénal/Penal field, 16.
2019, « Le lien père-enfant au parloir : entre pertes et ressources », Encyclo. Revue de l’école doctorale ED 382, 10, p. 91‑109.

Alix Sponton

Doctorante en sociologie à l’OSC (Sciences Po) et l’INED, Alix Sponton réalise une thèse sur les congés de paternité et le travail domestique et parental en France. Elle compare l’expérience des premiers mois après une naissance du point de vue des pères selon les arrangements professionnels mis en place. Une partie de son travail étudie l’expérience des pères confinés avec leur nouveau-né sans activité rémunérée pendant deux mois au cours du printemps 2020.

Publications
2021, « Exploring COVID-19 lockdowns as unexpected paternity leave: One shock, diverse gender ideologies », Journal of Family Research.
2020, « Le confinement a-t-il joué en faveur d’un plus long congé paternité ? », The Conversation, p. 1‑5.

Zoé Yadan

Zoé Yadan est doctorante en Sciences de l’Education au sein du laboratoire Cerlis (Université de Paris) et ATER au sein de l’Université Paris-Est-Créteil depuis 2020. Ses travaux portent sur le traitement de l’indiscipline scolaire et interrogent plus spécifiquement le vécu de parents dont l’enfant a fait l’objet d’un conseil de discipline au collège. S’appuyant sur une enquête qualitative, cette recherche vise à saisir l’expérience de la « justice scolaire » du point de vue des parents de l’élève concerné afin de déterminer si et comment cet épisode affecte les relations avec l’institution, les pratiques éducatives ou encore l’image de soi de ces parents.

Publications
2020, Négliger les affects, retour sur une enquête à l’objet « invisible » : quand la sanction scolaire suscite l’émotion de parents de milieux populaires, Recherches qualitatives, p. 215-236
2019, À qui la faute ? Les parents face aux manquements scolaires de leur enfant. Revue française des affaires sociales, P. 215-235

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search