Soutenance – La parenté d’après le don (12.07.2022, hybride)

Anaïs Martin soutiendra sa thèse de doctorat en anthropologie, préparée sous la direction d’Agnès Martial, le 12 juillet 2022 à 14h00 à la Vieille Charité (salle A), Marseille. Le nombre de places disponibles en présentiel étant limité, la soutenance sera retransmise en visioconférence. Si vous souhaitez suivre la visioconférence, merci de vous inscrire en ligne.

La parenté d’après le don : une approche relationnelle du vécu des personnes conçues par don de sperme

Cette thèse de doctorat porte sur le vécu des adultes conçu·e·s grâce à un don de sperme anonyme entre les années 1940 et 1990 en France et en Angleterre. Il s’agit de considérer la situation particulière que représente le fait d’être né·es grâce à un dispositif que ces personnes n’ont, par définition, pas choisi et auquel elles n’ont pas participé. La thèse décrit la manière dont les personnes conçues par don contribuent néanmoins activement à façonner les liens qui en découlent. Ce faisant, elle s’intéresse à l’incidence du don sur la parenté et ouvre une réflexion plus large sur le rôle joué par la procréation dans la parenté euro-américaine contemporaine.

Discipline : Anthropologie
Direction : Agnès Martial (CNE/CNRS)
École doctorale : 286 – EHESS
Plus d’infos : https://centrenorbertelias.cnrs.fr/soutenance-amartin/


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Myriam Chatot (11 juillet 2022). Soutenance – La parenté d’après le don (12.07.2022, hybride). REPPAMA. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tmbh


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search