Publication – Au nom du père. Sociologie des mobilisations de pères séparés

Le livre Au nom du père. Sociologie des mobilisation de pères séparés, tiré de la thèse d’Aurélie Fillod-Chabaud, vient de paraître aux ENS Editions – Collection “Gouvernement en question(s).

Résumé

« Égalité parentale », « justice sexiste ! ». Régulièrement, des hommes se perchent en haut de monuments pour brandir, quelques heures durant, des pancartes affichant ces slogans.
Ces mobilisations, visibles un peu partout dans le monde, s’élèvent contre une justice familiale qui serait défavorable aux hommes du fait qu’elle organiserait massivement la résidence des enfants chez leurs mères, après la séparation des parents.
En quoi ces mobilisations peuvent-elles nous éclairer sur les enjeux contemporains des transformations familiales et plus précisément sur la régulation judiciaire de la parentalité post-conjugale ?
Cet ouvrage, issu d’une thèse de doctorat en sociologie, propose une analyse des mobilisations de pères séparés, dans une perspective comparative (France-Québec) à destination d’un public universitaire, associatif et militant. À la lumière d’une enquête de terrain au sein de groupes de pères séparés, Aurélie Fillod-Chabaud montre combien ces mobilisations s’inscrivent dans une mouvance réactionnaire et antiféministe, critiquant par essence la « féminisation » de la société et des grands corps de l’État.

Vous trouverez davantage de détails sur l’ouvrage et sa composition sur le site d’ENS Editions.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search